ODELADÉMO
Association régie par la loi 1901, fondée en 2002 pour le village de Komodindé au Mali
 ACCUEIL        DOCUMENTS FONDAMENTAUX :    Statuts    Convention avec le village   Bulletin d'adhésion    Plan du site






 
*Envoi des malles*

Trois malles en 2004
Deux en 2005
Deux autres en 2006
et encore deux en 2007
et toujours deux en 2008
et toujours plus : quatre en 2009
Deux seulement en 2010 (en complément de la commande faite à BAMAKO)
Deux malles en octobre 2011 (en attendant nos achats à BAMAKO)
Des mappemondes, une malle, et des poteaux de basket en octobre 2012
Trois malles (pour équiper la classe enfantine)  en novembre 2013
Deux malles (en plus des achats faits à Bamako)  en octobre 2014





Trois malles en 2004


En novembre 2004, nous avions déjà fait expédier trois malles au village avec diverses fournitures scolaires, jeux de récréation, médicaments et vêtements. Ces malles avaient été déballées par nos soins, lors de notre visite au village en janvier 2005.



Le 12 novembre 2004, porte de Clichy à Paris....

....nos trois premières malles partent  pour le Mali !!!






Deux en 2005

Au printemps 2005, une association humanitaire nous fait don d'un lot de cartables. Le Comité Directeur du 2 mai décide donc d'équiper individuellement les nouveaux élèves qui constitueront la quatrième classe, créée à la rentrée 2005. A l'occasion de la réunion du 10 juin, destinée à rendre compte aux adhérents du voyage de janvier, nous organisons une collecte de fournitures. C'est l'opération "Cartables en fête".
Nous en remplissons deux nouvelles malles, dont nous remettons les clés à Tamassa KEBE, Maire de Konsiga, de passage en France pour une formation à la gestion des Collectivités Territoriales. Malheureusement, ces deux malles n'arriveront que quelques semaines après la rentrée des classes




Le 10 juin 2005, présentation des photos du 3ème voyage
et collecte des fournitures pour remplir les cartables

Tamassa KEBE, Maire de KONSIGA, et son
secrétaire général inspectent les cartables.




Les malles sont calées avec des vêtements
pour les enfants du village

Jean-Luc remet les clés des malles
à Tamassa KEBE




Deux autres en 2006

Le 12 juillet 2006, pour la troisième fois, ODELADEMO envoie deux malles (200 kgs environ) de fournitures scolaires, matériels pédagogiques, 6 ballons de foot, 96 paires de chaussettes de foot et des vêtements pour petits enfants à l'Ecole de Komodindé.

50 nouveaux petits élèves seront accueillis à la prochaine rentrée scolaire, en octobre 2006. Ils trouveront aussi, chacun, dans ces malles, un petit cartable avec une trousse garnie, une ardoise, un cahier, et un petit livre "Petit Ours Brun".

Merci à tous  nos adhérents et donateurs.

Ces photos montrent la préparation et l'expédition de ces malles qui, cette fois-ci, sont arrivées en temps et en heure.
 



Dominique installe les cartables destinés aux élèves de
la cinquième classe

Des  fournitures scolaires et des
ballons de foot complètent l'envoi


Le destinataire désigné est le responsable des
parents d'élèves, garant de l'assiduité des élèves.

François et Jean-Christophe sont mis à contribution



Arrimage délicat en vue du transport vers Paris


Cela ne semble pas prendre de place,
mais cela pèse lourd !!!


M. Camara, secrétaire de Madjgui,
dans les entrepôts de Saint-Ouen

Les  malles sont rangées dans
le conteneur à destination de Kayes


Haut de page




et encore deux en 2007

Le 26 juin, le Comité Directeur a préparé l'envoi de deux nouvelles cantines, destinées à l'équipement des 45 nouveaux petits élèves de première année, et des seize "collégiens" qui partiront tous les jours, dès septembre prochain au chef-lieu, Kersignané, pour suivre le cursus du second cycle. Pour eux ce sont des sacs à dos que nous avons garni de cahiers, stylos, règles et d'un livre de lecture.



Il y a cette fois-ci non seulement les cartables pour
les élèves de 1ère année, mais aussi des sacs à dos
pour les seize nouveaux collégiens

Pour caler toutes les fournitures, nous complétons
avec des vêtements destinés aux familles les
plus démunies

Le 2 juillet, vers midi, Jean-Christophe et Wandrille viennent charger la voiture en vue du déplacement à Saint-Denis, en région parisienne. Jean-Louis et Wandrille partent vers 13h30 sous un ciel menaçant.


Dominique ferme la deuxième malle.

C'est encore Jean-Christophe, avec Wandrille, qui
charrient les cantines vers la Saab

Vers 15h20, à peine arrivés à l'entrepot, la voiture est déchargée, et les malles sont stockées. Notre retard ne gêne personne puisque Sacko, le responsable n'est même pas encore là. Prévenu par téléphone portable, il  arrivera vers 16 h. Après la régularisation des papiers, il nous assure que les malles "partent demain", et que le délai de transport est de 25 jours. Il devrait donc être possible de retirer les malles à Kayes avant la fin du mois de juillet !!!!..


La deuxième malle, avec les cartables,
est un peu moins lourde...


A Saint-Denis, on nous promet que les malles
arriveront avant la fin juillet

Nous transmettons à Sacko les salutations de Demba Camara, et nous devisons sur l'état des routes maliennes dans la région de Kayes.....

Nous revenons sous une pluie battante. Heureusement, les travaux de la N14 viennent de se terminer. Nous rentrerons à Bois-Guillaume vers 17h45 nous réconforter autour d'un thé chaud.




et toujours deux en 2008

19 juin 2008 : Anne-Marie, Mélusine et Dominique préparent les deux malles qui seront envoyées à Komodindé pour la rentrée 2008. Elles sont pleines à craquer.


..




23 juin 2008 :
Cette année,
c'est Dominique LEROY qui prend la responsabilité de fermer les malles, et ce sont Jean-Christophe et Antonin qui s'occupent du chargement dans la voiture.


..



 

24 juin 2008 : Le lendemain, Jean-Louis et Dominique LEROY font le voyage jusqu'aux nouveaux entrepots de notre transporteur, Boulevard Macdonald à PARIS. Sako est surpris du poids des malles. "Cela devrait normalement nous coûter plus cher". Mais comme il s'agit d'aider une école du pays, il nous maintient le même tarif que l'an passé. Après avoir satisfait toutes les formalités administratives, il nous affirme que les malles partiront dès le 

..



lendemain, et arriveront vraisemblablement à Kayes avant fin juillet.... enfin, il nous donne rendez-vous à l'année prochaine.



et toujours plus : quatre en 2009

4 juillet 2009 :  Béatrice, Anne-Marie, Monique, Marie-Christine, Dominique et Jean-Louis se sont attelés au remplissage des quatre malles pour la rentrée 2009.



..





Elles seront apportées à Paris pour expédition par bateau, le vendredi 10 juillet.



Deux seulement en 2010 (en complément de la commande faite à BAMAKO)


Le jeudi 1er juillet, ce sont "seulement" deux malles que Béatrice, Anne-Marie, Jocelyne, Dominique et Jean-Louis ont rempli pour la rentrée 2010. En effet, une grosse commande de fournitures a déjà été faite auprès d'une librairie à Bamako, aux bons soins de Mody SYLLA, qui sera livrée directement à Kayes pendant l'été.


..






.




Le mardi 6 juillet, les malles ont été chargées dans la voiture par Vincent Leroy, Vincent Griffaton et François Griffaton. Le lendemain, Jean-Louis et Vincent Leroy ont fait le voyage à Saint-Denis, au Nord de Paris, pour les déposer chez le transporteur. Elles devaient être convoyées au Havre le lundi 12, pour un embarquement le jeudi 15.




..





..








Deux malles en octobre 2011 (en attendant nos achats à BAMAKO)


Cette année, nous avons pris du retard pour préparer et envoyer nos malles. Nous avons compté en vain sur Mody SYLLA pour assurer l'approvisionnement en fournitures de la rentrée 2011. Ce n'est que fin octobre que nous avons pu nous mobiliser pour préparer et expédier deux cantines, contenant essentiellement les kits des collégiens et des fournitures. Nous attendrons notre voyage de décembre 2011 pour acheter les livres, et connaitre les besoins en cahiers. 


..





Les malles ont été préparées par Anne-Marie, Dominique et Jean-Louis. Cette année, c'est Karl qui accompagne Jean-Louis pour les convoyer à Aubervilliers le samedi 5 novembre 2011. Malheureusement, elles ne seront pas arrivées à Kayes lors de notre séjour du 7 au 15 décembre 2011.




Des mappemondes, une malle, et des poteaux de basket en octobre 2012


 
Nous avons profité cette année de la fermeture de l'Ecole Normale d'Instituteurs d'Evreux pour récuperer du matériel pédagogique susceptible d'interesser les enseignants du Village. Mais compte tenu de l'encombrement, il nous semblait difficiel de mettre ces mappemondes en cantines. Heureusement, Mody SYLLA est venu passer quelques semaines en France pendant l'été, et nous lui avons apporté un premier colis aux Mureaux pour qu'il l'emporte avec lui lors de son voyage de retour.

De ce fait, une seule malle a été nécessaire pour envoyer, début novembre, les fournitures que nous ne pouvons acheter à Bamako. Cette année, ce sont Dominique LEROY et Jean-Louis qui ont fait le voyage à Aubervilliers. Avec cette malle, nous avons également expédié un gros carton contenant les poteaux et paniers de basket que les enseignants nous avaient demandés. Compte tenu des évènements survenus au Mali, il semblent que les conteneurs soient bloqués plus longtemps que d'habitude au Sénégal. Nous attendons avec fièvre l'annonce de l'arrivée de cet envoi à Kayes, puis au Village.



..






En revanche, ce qui n'a pas trainé, c'est la livraison du libraire de Bamako. Nous ne pouvons envisager cette année de traiter l'opération sur place. Tout s'est donc passé par Internet. Sitôt l'accord donné, notre dévoué libraire a immédiatement entrepris l'aller-retour Bamako-Kayes pour livrer les colis chez Mody SYLLA. Sitôt revenu, il nous envoyait les factures, et nous pouvions lui faire le transfert d'argent, toujours par Internet. Une heure après, il nous appelait au téléphone : "C'est bon, Mama, tout est correct !!!". 
 




Trois malles (pour équiper la classe enfantine)  en novembre 2013


 
Cette année, nous avons tout d'abord renouvellé l'opération conduite l'année dernière avec Bakary CONDE, le libraire de Bamako. Tout s'est passé aussi bien que l'an passé. Nous avons passé notre commande par Internet, Bakary CONDE a effectué, l'aller-retour de Kayes pour livrer l'ensemble chez Mody SYLLA (deux fois neuf heures d'autocar dans la journée !!!...) et le lendemain matin, le transfert d'argent par Internet était réalisé. Nous sommes heureux de tirer pleinement le bénéfice des contacts pris les années précédentes, et nous nous félicitons de pouvoir continuer ainsi notre action, et ce, malgré les mauvaises conditions actuelles, qui font que nous ne pouvons, pour le moment, revenir nous-mêmes sur place.



..






Ce qui nous a ensuite le plus mobilisé, c'est la préparation de trois cantines, pour lesquelles nous avons choisi de privilégier l'équipement de la classe enfantine. Nathalie a été mise à contribution pour nous "coacher" dans le choix des matériels à expédier, au regard de ce que nous connaissons des conditions de fonctionnement de l'Ecole de Komodindé.

Plus encore : elle nous a permis d'établir de véritables fiches techniques, pour guider les enseignements à l'usage de ces matériels, dans le respect des objectifs pédagogiques. Il est vrai que nous n'imaginions pas l'usage qui pourrait être fait, là-bas, des cartes de tarot, des quilles, des anneaux, ou des différentes sortes de bouchons de bouteille en plastique, que nous leur envoyons cette année !!!.......


..






.




Notre transitaire habituel a de nouveau changé d'adresse. C'est à Stains, toujours dans le Nord de la banlieue parisienne, que Vincent et Jean-Louis iront déposer les cantines, le samedi 30 novembre 2013.


..






.




Le temps nous a paru long, ensuite. Ce n'est pas avant le 5 mars que, après de nombreux appels téléphoniques, nous sommes enfin informés que les cantines sont arrivées à Kayes. Nous peinons à croire que les aléas de la situation politique et sociale au Mali sont seules en cause !!... Aussitôt, nous appelons Alimy, le neveu de Mody SYLLA à Kayes, pour qu'il en prenne possession.

Mais nous ne serons pas au bout de nos peines. C'est maintenant du village, qu'il faut combattre les freins. Visiblement, les édiles du village ont d'autres priorités que de faire acheminer nos cantines jusqu'à l'Ecole. Pour franchir les 87 derniers kilomètres, elles attendront jusqu'au jeudi 27 mars. Allez donc savoir pourquoi ???...

Heureusement, la magie de Facebook nous apporte une grande satisfaction. A l'occasion de l'ouverture des malles, c'est un véritable reportage photographique que Salif TOGOLA nous adresse dès le samedi 29. Nous nous trouvons récompensés de nos efforts.



..








..






Tout est bien qui finit bien !!!....  Il ne nous reste plus qu'à attendre le retour des enseignants, pour savoir si nous pouvons ou non poursuivre cette nouvelle aventure avec la classe enfantine. Sachant, toutefois qu'un autre chantier nous attend : celui de l'équipement du tout nouveau "collège" de Komodindé, qui va ouvrir incessamment !!.. Mais c'est une autre histoire !!..





Deux malles (en plus des achats faits à Bamako)  en octobre 2014


 
Les communications ont été difficiles pour obtenir l'état des besoins, tant pour l'Ecole Fondamentale que pour le collège. Nous avons pu pourtant décrypter les messages des enseignants sur Facebook, et nous avons procédé, comme d'habitude, pourrait-on dire maintenant, à l'approvisionnement en fournitures diverses.

Bakary CONDE a été encore d'une très grande réactivité, et nous avons réitéré le déplacement à Stains pour l'expédition de deux malles contenant ce qui n'a pu être acheté à Bamako.




..







Nous avons également, suite à une demande téléphonique de Lassana KEITA, pourvu au remplacement de l'imprimante de l'ordinateur de l'Ecole. Nous avons envoyé l'argent par Moneygram à Kayes, et Lassana nous a envoyé la facture par mail.

Enfin, cette année, les malles sont également arrivées bien tard, mais ce n'est pas la faute du village. Avec les évènements politiques au Mali, le dédouanement a été encore plus laborieux que d'habitude, et c'est le 17 mars que Moussa TRAORE nous a informé de leur réception. Cette année encore, tout s'est bien passé !!....




N'hesitez pas à nous communiquer vos idées, vos écrits, et/ou vos réflexions pour enrichir le site