ODELADÉMO
Association régie par la loi 1901, fondée en 2002 pour le village de Komodindé au Mali
 ACCUEIL        DOCUMENTS FONDAMENTAUX :    Statuts    Convention avec le village   Bulletin d'adhésion    Plan du site






L'école de Komodindé

Février 2007 : L'Ecole prépare l'examen du second cycle

Le samedi 10 février, à notre arrivée à l'Ecole, nous sommes accueillis par le Président du gouvernement des enfants – Oumar Sylla, élève de sixième année – sous les ovations de tous les élèves puis par les enseignants.

 

      


Les élèves remettent à Dominique, émue, le cadeau ramené la veille de Kayes par le Directeur de l’Ecole, et Séga Kébé, pour la troisième place obtenue dans le cadre du concours de l’UNICEF : « Une école amie des enfants, amie des filles ».

 

Les enseignants nous reçoivent alors dans le bureau de direction avec le Président de l’Association des Parents d’Elèves, Séga Kébé. L’Ecole accueille maintenant 194 élèves (102 garçons et 92 filles – ils n’étaient encore que 102 en 2005). Aujourd’hui, seuls 12 % des élèves redoublent, au lieu de 36 % en 2005. Salif Togola, le Directeur, précise que l’Ecole VIT. Elle fonctionne sans grands besoins. Elle est enviée par les villages voisins.

Salif Togola nous conte aussi comment la malle d’ODELADEMO, avec les cartables, est arrivée à Komodindé la veille de la rentrée, alors qu’il se désespérait de savoir comment accueillir les nouveaux élèves. Cet équipement fut un attrait pour les élèves qui hésitaient encore à venir en classe. Il nous confirme que le succès de l’Ecole au concours de l’UNICEF est dû non seulement à la qualité de l’enseignement, mais aussi à celle de l’environnement de l’Ecole, à la présence de nombreuses filles, et à la collaboration active avec la communauté villageoise.


*     *     *     *     *     *
 

Le lundi 12 février, nous sommes accueillis par le Directeur, dans son bureau ; les notables et les instituteurs(trice) se joignent à nous. Salif Togola est chargé des 5e et 6e années, Adam Oussama Dembélé des 3e et 4e années, Mme Hawa Cissé de la 2e année, et Hamidou Konaté de la 1re année. Jean-Louis essaie de se partager entre la caméra et la prise de notes.

   

 


Dominique remet et commente les objets que nous amenons : 43 livres de bibliothèque, un jeu de scrabble, des journaux, l’album photos du voyage de 2005, et les travaux des élèves de l’Ecole Balzac. Nous vérifions que les fournitures envoyées par ODELADEMO correspondent bien aux besoins réels. Les enseignants nous confortent dans nos choix, et insistent sur la nécessité de choisir des matériaux compatibles avec les conditions de travail sur place. Les règles en plastique sont à bannir (elle cassent trop vite), ainsi que les ardoises en carton, qui se détrempent lorsqu’on les efface avec une éponge. Hamidou Konaté propose de nous montrer un type d’ardoise en plastique qui serait mieux adapté.

Nous discutons ensuite des obligations des parents au regard de la scolarisation des enfants, et des difficultés des enseignants, notamment leur manque de formation en pédagogie, l’absence de matériel, l’isolement, et les conditions précaires de logement

Nous visitons ensuite toutes les classes. La première est occupée par les 5e et 6e année. Dominique regarde le livre de mathématiques d’une 6e année et fait lire une fille de 5e année. Les livres achetés par Séga Kébé sont tous couverts de papier kraft. Seize élèves de sixième année passeront l’examen d’entrée pour le second cycle le 1er juin prochain. Le Directeur est confiant, et nous promet 94 % de réussite.

    

La deuxième accueille 3e et 4e années. Dominique fait lire un garçon de 4e année sur le climat du Mali. Dans la troisième, les élèves de 2e année comptent jusqu’à 60, et nous montrent leur cartable. Dans la quatrième les élèves de 1re année chantent une chanson. Ils le font de bon cœur. 

*     *     *     *     *     *
 

Le mardi 13 février, nous revenons à l'Ecole pour le spectacle. Arrivés à 17 h 15, au lieu de 16 h 30, Salif Tagola répond aux excuses de Dominique par un simple : « En Afrique, nous attendons toujours… ». Nous allons ensuite directement dans la dernière classe, où se déroulent discours sur discours. C’est ensuite le « spectacle poétique ».


   


Nous assistons ensuite au « tournoi de football des filles ». Les choses sont très bien organisées, et nous sommes loin de l’improvisation connue il y a deux ans.


 


Le dernier jour les instituteurs nous donnent la liste des livres que nous achèterons le surlendemain à Bamako, et celle des fournitures nécessaires pour les élèves du second cycle, que nous leur enverrons en juin, dans le cadre de l'opération "Sacs à dos".

Le 3 juin 2007, un appel téléphonique de Salif TOGOLA nous informe que les seize élèves de sixième année qui se présentaient à l'examen d'entrée au second cycle, ont été RECUS !!

Salif TOGOLA nous appelle à nouveau le 4 juillet 2007, pour nous dire que l'année s'est bien terminée. La rentrée aura lieu le 18 septembre. Toute l'équipe reviendra pour l'année 2007/2008, sauf  Mr Adam Oussama Dembélé, enseignant des 3è et 4è année, qui devra être remplacé.

Le 8 septembre 2007, nous appelons Mody SYLLA à Kayes. Les inondations dans la Région n'ont pas touché le village de Komodindé, mais la rentrée scolaire est retardée au mardi 2 octobre. Les malles sont arrivées et sont arrivées au village. La distribution des cartables sera faite dans les temps


Et le 8 novembre 2007, toujours par téléphone, Mody SYLLA nous confirme que la rentrée scolaire s'est déroulée le 2 octobre en sa présence. Les cartables garnis ont été remis aux enfants de première année, et les sacs à dos garnis aux nouveaux élèves du second cycle. Quelques filles ne sont pas entrées au collège en raison de la fatigue et du temps de déplacement pour aller Kersignané, mettant obstacle au bon déroulement des taches ménagères qu'elles doivent accomplir en dehors du temps scolaire. Ceci explique la demande du village pour l'acquisition, à terme, d'un mini-bus pour le transport des élèves.

Nous avons examiné l'opportunité de cette demande lors des visites de Mody SYLLA à Bois-Guillaume, les 26 et 30 novembre 2007. Un questionnaire lui a été remis, que nous étudierons avec les responsables du village lors de notre voyage du printemps 2008.

...  Affaires à suivre en 2008....

 



N'hesitez pas à nous communiquer vos idées, vos écrits, et/ou vos réflexions pour enrichir le site