ODELADÉMO
Association régie par la loi 1901, fondée en 2002 pour le village de Komodindé au Mali
 ACCUEIL        DOCUMENTS FONDAMENTAUX :    Statuts    Convention avec le village   Bulletin d'adhésion    Plan du site





RAPPORT D'ACTIVITES PRESENTE A L'ASSEMBLEE GENERALE

DU 3 DECEMBRE 2005

Nous voici réunis pour faire le point de la vie de l'association de l'année écoulée.

Le 3 décembre 2005, c'est la date de notre assemblée générale mais aussi, celle de l'ouverture du sommet franco-africain à Bamako. Je vous livre une réflexion : Peut-on espérer une réelle collaboration  de la France avec les pays africains francophones sans arrière pensée d'un restant de colonialisme.

Depuis la dernière assemblée générale, l'année a  été très riche tant en actions qu'en rencontres.

Le 20 novembre 2005, en collaboration avec MADJGUI, nous avons organisé à Bihorel une rencontre d'échanges (104 repas), autour d'un repas africain agrémenté de danses et de percussions. Malheureusement la recette n'a pas été à la hauteur de notre espérance.


A l'AG du 3 décembre, le Comité Directeur........

......et une partie des adhérents présents.

Entre l'AG et notre départ au village, nous avons collecté du matériel scolaire, des médicaments et des vêtements.

Du 24 janvier au 29 janvier 2005, Jean-Louis, Mélusine et moi étions à Komodindé. Nous avons été reçu très chaleureusement tant par les villageois que par les responsables.

Nous avons ouvert les 3 malles envoyées le 12 novembre 2004. Elles ont voyagé durant 3 mois par transport maritime et routier. Tout le contenu était en parfait état. Nous leur avons remis en plus 500 euros pour les frais scolaires et pour la bibliothèque.

Nous constatons alors que l'Ecole semble fonctionner aussi bien que possible. Il y a maintenant trois classes regroupant près de 110 élèves. Nous assistons aux cours dispensés dans les classes. Nous participons également à l'animation des récréations, en faisant découvrir aux élèves les jeux de billes, le saut à la corde, ou le jeu des élastiques.

Au cours des discussions avec les responsables du village, il nous apparaît pourtant nécessaire de faire encore évoluer l'action de notre Association. Tout d'abord, nous découvrons le nouveau dispensaire-maternité, tout juste construit par l'ONG allemande Mali-Hilfe. Il a été inauguré le 15 janvier 2005. Les médicaments que nous apportons y sont déposés, et nous établissons, avec tous les responsables du village, l'infirmier et les instituteurs, une nouvelle convention, fixant les modalités selon lesquelles les dons de ODELADEMO doivent être utilisés.

Nous découvrons également que le village a pu faire financer un nouveau forage pour alimenter les habitations. Il fallait trouver une solution au problème de l'eau : le vieux château d'eau fuit, et le puit des jardins est devenu insalubre.

Mais c'est au cours de la réunion des femmes du village que s'élabore notre nouveau projet. Il s'agit de créer avec elles un jardin potager. L'adjoint au Maire nous indique que la Commune est disposée à concéder, pour ce faire, un terrain d'une superficie d'un hectare. Nous nous rendons sur place pour nous rendre compte.

Comme c'est déjà le cas dans un village voisin, chaque femme pourrait y disposer d'un espace qui lui serait propre. La production servirait essentiellement à la consommation de la famille, mais pourrait aussi être commercialisée par l'intermédiaire d'une coopérative villageoise. Cette réalisation présenterait de nombreux avantages. Outre la diversification de l'alimentation, permettant d'améliorer la santé, elle permettrait aussi de développer l'économie autonome du village pour moins dépendre de l'apport financier des migrants et des ONG.

Je vous conseille vivement de vous procurer le carnet de voyage rédigé et mis en forme par Mélusine. Il est captivant.

*   *   *   *   *

De retour en France, nous poursuivons l'étude de ce projet, et pour ce faire, nous espérons bénéficier d'une subvention du Conseil Régional de Haute-Normandie, au titre du Fonds d’Aide aux Micro-Projets de Développement. Le Maire de la Commune de Komodindé, en voyage à Paris au mois de juillet 2005, est venu en Normandie pour apporter le soutien des autorités administratives maliennes à cette entreprise. Le Conseil Régional de Haute-Normandie nous a octroyés une subvention de 3000 euros. Nous attendons la convention pour en connaître les modalités d'utilisation.

Parallèlement, nous continuons à accompagner la vie de l'Ecole. Pour équiper les élèves de la toute nouvelle quatrième classe, nous organisons l'opération "Cartables en fête" en juin 2005. Et nous remettrons, au Maire de Komodindé, les clés de deux nouvelles malles de fournitures, dont 75 cartables garnis avec cahier, ardoise, trousse, double-décimètre et crayons.

Enfin, pour reconstituer nos finances, et participer au financement du jardin des femmes, nous participons au "Quai des Livres" en septembre 2005. La vente de livres d'occasion est un succès que nous espérons renouveler l'an prochain.

Cette année a été riche en contacts extérieurs :

Nous avons participé à :

4 rencontres-échanges avec l'école Balzac dont une avec Mamadou KEBE villageois de Komodindé et migrant.

2 rencontres-échanges avec l'école industrielle de Rouen dont une avec Sylla Mody et 2 membres de Madjgui.

2 rendez-vous avec le Conseil Régional de Haute de Normandie pour monter le projet 'jardin des femmes"

Aux colloques "Nord Sud" organisé par les Verts à l'AREHN cloître des pénitents à Rouen le 26 novembre et "Santé Afrique" organisé par le Conseil Régional Haute Normandie le 18 novembre.

Nous avons également effectué 6 déplacements en région parisienne ( Clichy, Les Mureaux, Ivry et Montreuil).

 Et nous avons organisé 3 manifestations publiques.

Nous avons mis en réseau :

"Aupuncture sans frontières" et Madjgui. Ils doivent mené une mission exploratoire en mars 2006 à Komodindé et sa région.

"GAMS" et "AMSOPT" association française et malienne de lutte contre les mutilations sexuelles pour une mission à Komodindé et les autres villages de la commune.

"Electricien sans frontière" et l'école industrielle de Rouen pour l'étude de panneaux solaires.

                                                                                                                                         

Dernière nouvelle les dernières malles envoyées début juillet viennent d'arriver au village.

Enfin Samuel Rault membre du comité directeur vient d'ouvrir le site de l'association sur Internet.

*   *   *   *   *

En conclusion, j'ai le sentiment qu'Odeladémo  laisse une trace positive, sur la terre d'Afrique. Ce que les villageois apprécient le plus, c'est le contact direct et régulier que nous avons tissé avec eux. Le fait de revenir, encore et encore, est encourageant pour eux, et les prémunit du risque d'une certaine démotivation,

Notre fidélité fait de nous des membres à part entière de la communauté villageoise. De ce fait, eux et nous, sommes responsables l'un devant l'autre du progrès que, là-bas, chacun espère.

Nous devons beaucoup plus nous mobiliser afin de trouver des fonds. Il n'y a  pas de mystère nous ne pouvons rien faire sans argent.

Un grand merci pour tous les membres du comité directeur.

Je vous invite aussi après cette réunion à venir vous détendre et vous amuser dans nos stands de jeux traditionnels, poupées africaines, maquillages et vous restaurer au profit du jardin des femmes du village de Komodindé.


Après l'AG, les jeux traditionnels ont captivé les petits...

..... et les grands !!!!

Je me tiens à votre disposition pour de plus amples renseignements sur nos actions.

                                                               Bois Guillaume le 3 décembre 2005

                                                                         La Présidente

                                                                     Dominique DEVILLERS





N'hesitez pas à nous communiquer vos idées, vos écrits, et/ou vos réflexions pour enrichir le site