ODELADÉMO
Association régie par la loi 1901, fondée en 2002 pour le village de Komodindé au Mali
 ACCUEIL        DOCUMENTS FONDAMENTAUX :    Statuts    Convention avec le village   Bulletin d'adhésion    Plan du site





RAPPORT D'ACTIVITES PRESENTE A L'ASSEMBLEE GENERALE

DU 29 NOVEMBRE 2008

Je remercie la mairie de Bois-Guillaume pour  nous avoir permis de tenir notre Assemblée Générale cet après midi dans ce lieu

Nous voici réunis pour faire le point de la vie de l'association de l'année écoulée.

Je vais commencer par vous livrer ma réflexion de ces jours derniers. Cette réflexion a été stimulée par la Semaine Internationale de la Solidarité. A Rouen, plus particulièrement, ce fût la rencontre de 17 associations humanitaires sur la place de la Pucelle. Comme il est  réconfortant de rencontrer des bénévoles militants d'associations et des passants qui s'intéressent, échangent et se questionnent sur la solidarité. La solidarité, pour quoi faire ? Nous avons chez nous fort à faire : crise alimentaire, crise financière dérèglement climatique, crise sociale etc…..et pourtant la solidarité  s'impose comme une nécessité. Comment peut-on ignorer ce qui se passe à l'autre bout du monde. Les médias nous informent quasiment à la minute même. Nous sommes interpellés aussi par le problème des sans-papiers. Nous ne pouvons pas rester indifférents à cela. La solidarité ce n'est pas seulement donner, mais aussi recevoir. C'est reconnaître que chacun peut apporter à l'autre,  car la solidarité ne se conçoit pas à sens unique mais réellement dans l'échange. Soyons acteurs et actrices d'un monde vrai et juste. Il n'y a pas de frontières ni de barrières culturelles dans la Solidarité. Nous sommes toutes et tous sur la même planète.

Pour notre association, l’année 2008 fût une année sereine mais active.

Durant les mois passés, nous avons eu de façon régulière des contacts téléphoniques avec  le président de Madjgui Sylla Mody. Il nous est difficile de communiquer avec les enseignants et le village car le réseau téléphonique est saturé. Il est indéniable que la grande distance et la difficulté de langues ne  facilitent pas les échanges.




Notre voyage en février-mars 2008 a permis de continuer à mieux se connaître et de renforcer la confiance réciproque.
 
Du 28 février au 9 mars 2008, Jean-Louis et moi étions à Komodindé. Nous avons été reçu chaleureusement tant par les villageois que par les responsables.

Nous constatons alors que l'école Fondamentale fonctionne aussi bien que possible. Il y a maintenant 6 classes regroupant 196 élèves dont 110 garçons et 86 filles. Nous visitons les classes. Les enseignants sont fiers de nous annoncer qu'il n'y a eu aucun abandon depuis la création de l'école.

15 filles et 9 garçons de l'école se préparent à l'examen d'entrée au second cycle. Nous apprendrons en juillet que 8 garçons et 9 filles seront reçus.  Le collège se trouve à 8 km du village. Cette distance pose un problème pour les filles. Les familles trouvent qu'elles passent trop de temps pour le transport et qu'elles sont fatiguées. La conséquence est qu'elles sont moins disponibles pour les travaux ménagers le matin et le soir à la concession. De ce fait, l'année dernière,  il y a eu des abandons.

C'est pourquoi dès l'automne 2007, Mody Sylla nous a transmis la demande du village pour l'achat d'un moyen de transport pour permettre aux collégiens de se rendre chaque jour à Kersignané. Subsidiairement, le minibus pourrait servir aussi au transport des femmes au marché pour la vente des produits du jardin, et aux transports sanitaires. Un questionnaire est donné à Sylla en novembre, pour déterminer la faisabilité du projet. il a été  décidé de partir le plus tôt possible, avant les grandes chaleurs, pour étudier ce projet avec tous les acteurs du village. Entre temps, le Comité Directeur décide aussi de déposer des demandes de subventions sur ce projet auprès du Conseil Régional de Haute-Normandie auprès du Département de Seine-Maritime et auprès de la Commune de Bois-Guillaume.

Au cours d'une réunion avec les sages du village, le mardi 4 mars, nous mettrons au point les documents officiels à joindre aux dossiers de demande de subvention et nous élaborerons le budget de fonctionnement. Ces documents seront mis en forme à Kersignané, sur l'ordinateur de la Mairie (alimenté par un groupe électrogène),  le jeudi 6 mars, et signés officiellement par les édiles. Sur la base de ces documents les subventions seront accordés durant l'été.

Mody Sylla nous a informé le 19 novembre dernier que le mini-bus était arrivé à Komodindé le mardi 11 novembre et que ce fut l'occasion d'une grande fête dans le village. C'est un Mercedès 24 places qui a été décoré au nom de ODELADEMO. L'inspecteur d'académie a souhaité faire venir le premier minibus scolaire du cercle  à l'inspection académique de Yélimané.

Sylla nous a de nouveau appelé cette semaine pour organiser l'inauguration officielle avec la télévision malienne pendant notre voyage de février prochain. C'est un grand projet qui prend forme.

Enfin nous avons profité de notre voyage pour faire réaliser la bibliothèque de l'école en un temps record : un après midi seulement pour discussion, plan, devis et réalisation.

Nous avons aussi continué  à travailler avec les responsables du village en vue de mettre en place les moyens d'aller vers l'autonomie de l'école,  pour ne plus dépendre de l'aide extérieure.

Au dispensaire,  la grande nouveauté réside dans la mise en place d'une planification familiale gratuite, depuis octobre dernier. Les débuts sont timides mais prometteurs. Cheik DIALLO a réussi à capter la confiance des femmes âgées, pour "porter la bonne parole" dans le village. Bien entendu, la plupart des hommes ne sont pas au courant. Aujourd'hui, des femmes bénéficient d'une contraception sous forme d'une injection mensuelle.

Pour ce qui concerne le jardin des femmes, nous avons dû aussi pendant ce voyage régler le délicat problème de la pompe solaire. Après différents échanges, nous avons dû faire appel aux services d'un nouveau technicien pour mettre en état de marche la pompe. Aujourd'hui, nous sommes prudents pour le résultat, nous attendons de constater nous- mêmes sur place la réalisation de la nouvelle installation.

*   *   *   *   *




En juin, nous avons continué à accompagner la vie de l'Ecole. Pour équiper les élèves de toutes les classes, nous avons envoyé deux  malles de fournitures, dont 45 cartables garnis avec cahier, ardoise, trousse, double-décimètre et crayons pour les tout-débutants et 17 sacs à dos avec le nécessaire  pour les enfants entrant au second cycle.

Parallèlement, nous continuons à travailler avec Acupuncture sans frontière et l'école Industrielle de Rouen pour des projets dans le village. Nous pouvons vous annoncer la réalisation du projet de l'Ecole Industrielle de Rouen. Nous partirons avec eux début février prochain pour que 6 élèves et 2 professeurs accompagnés d'un technicien d'Electriciens sans frontière installent l'éclairage solaire sur une salle de classe, le logement des enseignants et le dispensaire.

De nouveau, cette année, l’association ODELADEMO  a  organisé  pour contribuer au financement de ces actions, un stand de ventes de livres d’occasion au "Quai des Livres" en septembre 2008. Cette journée a été très fructueuse.

Cette année , nous avons participé à :
-    La mission à Komodindé du 28 février au 9 mars 2008
-    2 rencontres-échanges à l'école Balzac
-    2 rencontres avec le Président  de l’association MADGUI au siège de l'association
-    6 réunions avec l'école industrielle de Rouen
-    5 réunions du Comité Directeur
-    5 réunions pour la préparation de la semaine de la semaine de la solidarité internationale
-    2 réunions avec le CODASI
-    5 réunions pour la préparation de la semaine de la solidarité internationale
-    de très nombreuses communications téléphoniques avec le MALI
-    Nous avons également effectué 1 déplacement en région parisienne pour expédier les malles de fournitures 
-     Et nous avons organisé 2 manifestations publiques : le compte rendu du voyage en juin et le concert de ce soir-   


Le site Internet est alimenté régulièrement , n’hésitez pas à le consulter.

*   *   *   *   *
En conclusion,

Il a fallu au comité directeur beaucoup de détermination pour l'aboutissement du projet du jardin des femmes. Par ailleurs l'achat du minibus donne une nouvelle dimension au niveau d'activité de notre association. L’argent n’est pas le seul facteur important du développement économique et social dans l’aide au Sud. Mais, il n'y a  pas de mystère nous ne pouvons rien faire sans argent Nous devons toujours beaucoup nous mobiliser afin de trouver des fonds. Voyez auprès de vos connaissances, soyez persuasifs pour les solliciter, si chacun de nous fait un effort, nous pourrons financer plus facilement les actions.

Un grand merci pour tous les membres du comité directeur  et à tous les adhérents  et donateurs présents cet après-midi.

Je vous invite aussi après cette réunion à venir écouter "Coup de chant" une chorale qui vous fera vibrer et vous fera passer une bonne soirée. Le concert est à 20h30 à la salle Saint Croix des Pelletiers à Rouen. Le profit de cette soirée sera dédié au financement du minibus.



Je me tiens à votre disposition pour de plus amples renseignements sur nos actions.

                    Bois Guillaume le 29 novembre 2008



 La Présidente

Dominique DEVILLERS




N'hesitez pas à nous communiquer vos idées, vos écrits, et/ou vos réflexions pour enrichir le site