ODELADÉMO
Association régie par la loi 1901, fondée en 2002 pour le village de Komodindé au Mali
 ACCUEIL        DOCUMENTS FONDAMENTAUX :    Statuts    Convention avec le village   Bulletin d'adhésion    Plan du site




RAPPORT D'ACTIVITES PRESENTE A L'ASSEMBLEE GENERALE

DU 9 DECEMBRE 2015

 

C’est l’heure du rituel du bilan.

 

Depuis la dernière assemblée générale, nous ne sommes toujours pas retournés au village. La cause essentielle en est l’insécurité politique du Mali. Même si la région du village n’est pas touchée par les évènements, il n’est pas pensable pour le moment de s’y rendre.

 

A Komodindé, Monsieur Moussa TRAORE, directeur du collège et professeur de bio-chimie, nous a informé des résultats de l'année : en juin 2015, personne à Komodindé n'a obtenu le diplôme d'études fondamentales (D.E.F.) au lieu de 3, l'an passé. Les résultats sont très décevants, tant au niveau de la Région de Kayes, qu'au niveau national. Les problèmes politiques sont-ils démotivants pour les élèves ?

 

 A la rentrée 2015 il y a 5 filles et 14 garçons en neuvième année,  6 filles et  11 garçons en huitième année, et 13 redoublants dont 5 filles en septième année, auxquels s'ajoutent quelques "passants" de l'Ecole Fondamentale.

 

Pour ce qui est de l'Ecole Fondamentale. Monsieur TOGOLA, Directeur, a retrouvé un téléphone portable. Mais nous n'avons pour autant que très peu de communications. Il semble que M. TOGOLA ne soit pas très bavard. La classe enfantine ne fonctionne plus. M. TRAORE se désole que les parents préfèrent mettre leurs enfants à la "médersa", au grand désespoir des enseignants. Il semblerait se faire un tri, pour les enfants "capables" et pour les filles, au bénéfice de la "médersa", alors que les autres sont laissés à l'Ecole Fondamentale. Il faut savoir qu'au niveau national, au Mali, le taux de scolarisation n'est que de 51 %, et que 30 % des enfants de 5 à 14 ans travaillent !!!...  .

 

Pour ce qui est de l'Ecole Fondamentale, nous avons pu savoir que l'effectif de la rentrée 2015 est de

1re Année : 42 garçons et 14 filles

2eme : 34 garçons et 28 filles

3ème : 23 garçons et 13 filles

4ème : 28 garçons et 12 filles

5ème : 17 garçons et 11 filles

6ème : 13 garçons et 8 filles

Soit au total : 157 garçons et 87 filles soit 244 élèves.

Au lieu de : 166 garçons et 102 filles l'an passé (268 élèves).

 

L'ensemble des enseignants est dépité de l'évolution négative du niveau des élèves et de l'engagement des parents. La montée de l'intégrisme islamiste y est peut-être pour quelque chose.

 

Comme d'habitude, nous avons fait appel à notre libraire de Bamako, pour livrer les fournitures de la rentrée scolaire. La livraison s'est très bien passée. Pour la rentrée 2015, ODELADEMO n'a pas envoyé de cantine, aucune demande particulière n'ayant été formulée par les enseignants.

 

Le problème le plus urgent pour le collège reste la fourniture de mobilier (bancs, chaises, tables et armoires). Suite à plusieurs échanges avec le Directeur, nous avons étudié comment nous pourrions participer à cet achat. Le Comité Directeur a opté pour la fabrication sur place, à Kayes, de 40 tables-bancs, dans un Centre d'Apprentissage pour enfants "talibés" (= sortis du système scolaire), pour la somme de 2440 euros. Cela n'a pu se faire que parce que le village prend en charge le transport de Kayes à Komodindé (pour 245 euros)

 

Pour ce qui est du Jardin des Femmes, l'activité de suivi assurée par le GRDR se poursuit toujours dans de bonnes conditions. Suite à notre engagement en date du 10 septembre 2014, pour la pompe solaire du deuxième forage, les travaux sont terminés. Les femmes sont satisfaites, et de ce fait, les demandes de parcelles de jardin affluent. Le Comité des Femmes a décidé d'agrandir le jardin. Odelademo a signé une nouvelle convention de suivi de deux ans avec le GRDR afin de les soutenir dans leur action.

 

Le Quai des Livres de septembre dernier a été très décevant au vu du résultat financier ( 388 euros au lieu 594 l'an passé). Le Comité Directeur a décidé de stopper cette action, par rapport au résultat et à l'investissement humain. A ce jour, le Comité Directeur a conservé comme seule action la vente de chocolats.

 

Nous sommes conscients de notre essoufflement, à 5000 kilomètres. Nous ne prenons plus aucun projet autre que les fournitures scolaires et le mobilier scolaire.

 

Nous continuons cependant à solliciter votre aide, par le versement de vos dons et/ou le renouvellement de votre adhésion. N’oubliez pas que tout versement effectué avant le 31 décembre 2015 pourra être pris en compte pour le calcul de vos impôts de l’année prochaine.

 

Nous vous en remercions chaleureusement

 Bois-Guillaume, le 9 décembre 2015

 

 



N'hesitez pas à nous communiquer vos idées, vos écrits, et/ou vos réflexions pour enrichir le site